Poème – un iceberg à la place du coeur

Cest-soi-même

 

Bonsoir à tous,

Cela fait depuis fin mars que je n’ai pas posté un article, mais je voulais partager avec vous ce soir un poème qui m’a été adressé en commentaire par Doris Anielle, sur mon article Métaphore – un iceberg à la place du coeur, car j’ai trouvé ce poème tellement poignant et authentique. Le titre pourrait être tout simplement « La lumière effraie les vampires », parce que c’est mon blog et son nom qui ont inspiré l’auteur 🙂 Je vous laisse le découvrir.

 

Dans ce cœur de glace
Il n’y a guère d’espace
Même la chaleur
Ne fait fondre ce cœur

Entouré d’une carapace
Aucun rayon ne passe
Au travers de cette armure
N’émane que froidure

Seule la lumière
Me met en colère
Car elle dévoile
Le mystère de ma toile

A l’intérieur des épines
A coups de piques fines
Je mets dans ma poche
Celui qui m’approche

Je me nourris
Des talents d’autrui
Je pompe la substance
De toutes ses essences

Je les épuise
Je les utilise
Je m’entoure d’une cour
Qui très vite accourt

Dès que je claque du doigt
Elle répond à mes desiderata
Et avec effroi
Se prosterne devant moi

Car oui je fais peur
Je suis un tueur
Et ils le savent
Tous ceux qui en bavent

Quand ils sont presque morts
J’en redemande encore
Je cherche du sang frais
Qui me sert d’engrais

Une troupe neuve
A laquelle je m’abreuve
Je la vampirise
Jusqu’à ce qu’elle s’épuise

Et ainsi de suite
Car ils prennent la fuite
La seule thérapie
A mon alchimie

Mais quand vient La Lumière
Je ne suis que misère
Elle fait fondre mon cœur
Et c’est là que je meurs

Que reste t il alors ?
Peut être un peu d’or
Celui que j’ai puisé
Chez ceux que j’ai trompés

Un morceau de pierre
Dont je suis peu fier
Et plein d’excuses
Avec lesquelles je ruse

Peut être mon savoir
Et tous mes « faire valoir »
Qui ne me servent à rien
Devant ce Rai divin

En fait je ne suis rien
Qu’un patchwork de liens
Qui j’espère me pardonne
Avant que mon heure ne sonne

Publicités

5 réflexions sur “Poème – un iceberg à la place du coeur

  1. magnifique, il faut l’avoir vecu et subi , avoir réalisé et grandi aussi pour etre capable de mettre ses lignes sur papier. Felicitations a l’auteure pour son talent et la reflexion qu’elle apporte. Nathalie

    Aimé par 2 personnes

  2. Cela fait un an que j’ai fui, dans la plus profonde angoisse, mon fils sous le bras, lorsque j’ai pris conscience que mon ex-conjoint était pervers-narcissique. Bravo pour ce texte, il illustre tout l’effroi ressenti au contact de ces bourreaux. Mais il a aussi le mérite de faire prendre conscience aux victimes qu’elles n’ont été ni faibles ni trop naîves mais habilement manipulées et qu’elles doivent cesser de culpabiliser. Merci pour elles, pour moi…
    Karine

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir,

      Que voulez-vous dire par « prouver », devant la justice ? Si c’est le cas, prouver que l’on est face à un pn est très difficile voire peu constructif. Cela reste un concept psychologique théorique. Par contre, concernant le harcèlement moral, les messages (sms, mails …) peuvent constituer des preuves. Mais, bien souvent, c’est un peu parole contre parole, car les preuves sont difficiles à réunir.

      La lumière effraie les vampires.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s